Gérer ses problèmes de santé

Ressources

Gérer ses problèmes de santé

Il peut être difficile de gérer différents fournisseurs de soins et médicaments lorsqu’on est atteint de démence ou d’aider un proche qui en est atteint à le faire. Il peut aussi être plus difficile de gérer d’autres problèmes de santé comme le diabète, l’hypertension artérielle, une maladie cardiaque et une maladie mentale. Dans cette section, nous transmettons des renseignements qui pourront vous être utiles si vous vous posez les questions suivantes :

  • Comment puis-je gérer les renseignements que je reçois de différents fournisseurs de soins?
  • Que devrais-je faire si mon état de santé change?
  • Je ne suis pas certain que les médicaments fonctionnent. À qui puis-je en parler?
  • Comment puis-je m’assurer que la personne prend toujours ses médicaments?
  • À qui puis-je m’adresser pour savoir quels médicaments prendre?
  • Où puis-je obtenir plus d’information?

Voici quelques conseils pour vous aider à gérer la démence et d’autres problèmes de santé.

  1. Demandez dès maintenant à un proche de confiance (p. ex. conjoint, fille/fils, ami) d’être une personne-ressource pour vos services de santé et de défendre vos intérêts. Comme elle devra jouer un rôle de plus en plus soutenu à mesure que vous en aurez besoin, il est essentiel de choisir une personne de confiance dès que possible pour vous faciliter la vie et celle de vos proches.
  2. Faites une liste des fournisseurs qui vous donnent des soins et de vos problèmes de santé et résumez votre plan de traitement actuel.
    • Le Réseau de la démence de la région de Champlain a créé un dossier de santé personnel qui peut vous aider à rassembler au même endroit tous les renseignements sur votre état de santé.
    • À propos de moi : Engager la conversation. Cet outil vous permet de résumer en un seul document, à l’intention de votre équipe de soins, vos besoins, vos souhaits, vos préférences et vos allergies.
    • Certaines personnes tiennent un journal sur leurs rendez-vous médicaux pour pouvoir transmettre des renseignements à ce sujet à leurs fournisseurs de soins.
  1. Faites une liste détaillée de vos médicaments. Précisez le nom du médicament, la dose, l’heure à laquelle vous devez le prendre, les effets secondaires courants et pourquoi vous devez le prendre. Vous pouvez aussi trouver des stratégies pour prendre vos médicaments de la façon prescrite, par exemple en adoptant une routine quotidienne et en ne sortant que la quantité dont vous avez besoin pour ne pas en prendre plus par erreur.
  2. Adressez-vous à votre médecin de famille ou à votre pharmacien si vous avez des questions sur vos problèmes de santé. Vous pouvez aussi lui demander de vérifier si vous prenez les bons médicaments. Si vous prenez des médicaments en vente libre, par exemple contre les allergies, le rhume ou la douleur ou des produits homéopathiques, n’oubliez pas de le préciser.
    • L’Association de l’Alzheimer des États-Unis a aussi créé une fiche qui peut vous être utile pour vous préparer aux rendez-vous médicaux (en anglais).
    • Si vous avez des questions sur vos médicaments ou sur la façon de les prendre, adressez-vous à votre pharmacien.
    • Vous pourriez être admissible à une évaluation annuelle gratuite de vos médicaments par votre pharmacien si vous prenez au moins trois médicaments d’ordonnance pour un problème de santé chronique, si vous avez le diabète ou si vous vivez dans un foyer de soins de longue durée. L’évaluation dure en moyenne de 20 à 30 minutes. Parlez-en à votre pharmacien ou appelez la ligne d’information au 1-866-255-6701 (ATS : 1-800-387-5599).
  1. Essayez d’adopter la même routine chaque jour et de trouver des stratégies pour faciliter la gestion des médicaments. Voici des exemples :
    • utiliser des piluliers spéciaux (dosettes) divisés en sections pour disposer vos médicaments dans l’ordre selon lequel vous devez les prendre chaque jour ou chaque semaine
    • demander à la pharmacie d’obtenir vos médicaments dans un emballage-coque, qui affiche le nom et l’heure de la prise de chaque médicament et les présente dans le bon ordre pour chaque jour
    • garder les médicaments au même endroit ou bien en évidence (p. ex. table de cuisine)
    • associer la prise des médicaments à une activité régulière comme les repas
    • créer des rappels visuels ou placer des notes dans la maison (p. ex. « prendre mes médicaments »)
    • inscrire l’heure à laquelle vous avez pris vos médicaments dans un journal pour vous en rappeler
    • demander à des proches de vous appeler pour vous rappeler de prendre vos médicaments
    • demander à la pharmacie de vous livrer vos médicaments une fois par jour ou par semaine pour vous rappeler de les prendre

S’il devient difficile de prendre vos médicaments parce que vous oubliez de les prendre ou vous en prenez trop ou aux mauvais moments, consultez la section sur les ressources locales. Il est peut-être temps d’obtenir une aide plus soutenue.

 

Ressources

  • Trouver un médecin de famille. Si vous n’avez pas de médecin de famille, ce site Web peut vous aider à en trouver un qui accepte de nouveaux patients.
  • Certains médicaments et problèmes de santé (y compris la démence) peuvent accroître le risque de chutes. Répondez à ce questionnaire pour déterminer si vous devriez demander à votre médecin de famille des ressources pour vous aider à prévenir les chutes. Il existe aussi des programmes d’exercices gratuits qui aident à améliorer la force musculaire et l’équilibre.
  • Si vous avez divers problèmes de santé, vous pouvez demander à votre médecin de famille de passer une évaluation gériatrique. Cette évaluation d’adresse aux personnes de 65 ans et plus et est effectuée pour diverses raisons :
    • changements récents des capacités physiques, mentales ou fonctionnelles, de la mémoire ou de l’humeur
    • changements importants dans les besoins en matière de soutien, stress de l’aidant naturel et planification
    • préoccupations concernant la sécurité physique, psychologique, sociale et environnementale
    • augmentation soudaine des recours aux soins de santé dans les six derniers mois.

    L’évaluation vise à déterminer comment aider la personne à rester en santé ou à améliorer sa santé.

  • Divers services de soutien communautaires peuvent vous aider (p. ex. soutien à domicile, soins des pieds, services de transport, programmes de jour et services d’entretien ménager). Cliquez sur le lien pour voir quels services sont disponibles dans votre communauté.
  • La Société Alzheimer offre du soutien individualisé et peut vous diriger vers des ressources appropriées pour vous.
  • Les Services d’assistance du Centre d’accès aux soins communautaires (CASC) aident les personnes à trouver l’assistance et la supervision dont ils ont besoin au quotidien (p. ex. rappels et surveillance pour la prise de médicaments).

Réseau de la démence de la region Champlain 2021. Tous les droits sont réservés.